Dans une première version, intitulée Epiphanie, cette pièce a été diffusée sur les ondes de France-Culture, avec Geneviève Fontanel dans le rôle d'Irène et Bernard Lavalette dans celui d'Emile.

Elle a fait l'objet, sous la direction de Marie Laberge, d'une lecture publique à l'Ecole nationale de théâtre de Montréal, le 27 avril 1987

  • Saison :  1987-1988

  • Première :  le 22 octobre 1987   Théâtre Molière, Bruxelles

  • Création : Compagnie des Galeries 

  • Mise en scène : Jean-Claude Idée

  • Interprétation : Daniele Denie (Irène), Roland Michaux (Pierre), Philippe Francis (Philippe), Anne Coesens (Anne), Michel de Warzée (Emile)

  • Décor : Raymond Renard

 

 

 

Sept ans de réflexion   

 

Une pièce de théâtre est comme ces fleurs de papier qui ne s'ouvrent que lorsqu'on les plonge dans l'eau. Et le milieu où les pièces s'épanouissent le mieux, c'est une équipe théâtrale en bon ordre de marche, où règnent la complicité, l'amitié, et même cette sorte d'esprit de famille dont on souhaite, en croisant les doigts, qu'il ne évanouisse pas après la représentation.

Dans le cas de "TRANCHES DE DIMANCHE", je ne pense pas que cet esprit risque de s'effriter, comme on le déplore souvent.D'abord parce que Michel de Warzée est un fidèle passager des pièces signées J.D.D. En 1979, il créait le rôle de Marc dans mon "Jeu d'intérieur" à l'Esprit Frappeur. Aujourd'hui, à quelques jours de son sacre comme "Eve du Théâtre 87" il est le premier à incarner Emile. Entre les deux rôles, il y a la nécessaire métamorphose de l'âge. Et Michel a l'élégance de se réjouir d'avoir pris quelques années de plus, qui lui permettent d'être, avec la même crédibilité, le presque grand-père de "TRANCHES DE DIMANCHE", comme il était le jeune cadre déboussolé de "Jeu d'intérieur".

A ses cotés, Danièle Denie. Je n'aurais oser imaginer une Irène plus idéale. Sa sensibilité, son intériorité, sa présence si attachante lestent le personnage d'une vérité humaine dont elle a le secret.

Par un curieux hasard, le rôle d'Anne est joué par une vraie Anne, Anne Coesens, et celui de Philippe par un vrai Philippe Francis. Ils n'ont pas été choisi en raison de la conformité de leurs prénoms avec ceux des personnages. Mais il est de ces signes qui ne peuvent que troubler.

Roland Michaux, lui, ne s'appelle pas Pierre dans la vie, mais ce doit être en raison d'une erreur de l'état civil. A la première audition, il s'est imposé comme le double d'un garçon qui, jusque là, n'existait qu'entre les lignes d'un texte ...

Quant à Jean-Claude Idée, il partage mon étonnement devant l'étrange cohérence qui régit le destin des pièces. Il y a sept ans, dans un couloir de la R.T.B.F., au sortir d'un débat sur Molière, nous rêvions de créer un jour, dans sa mise en scène, ma pièce "Epiphanie" au Théâtre Molière, qui nous paressait le meilleur écrin pour l'accueillir. Aujourd'hui, "Epiphanie" qui avait obtenu, en 1980, le prix de la Ville de Bruxelles, est devenu "TRANCHES DE DIMANCHE". Et Jean-Pierre Rey l'a mise à l'affiche au Théâtre Molière, et en a confié la mise en scène à Jean-Claude Idée. Sept ans pour exhausser le vœux de deux amis : dans les contes de fée, il faut savoir compter avec les nombres magiques...

                                   

                                           Jacques De Decker

 

                                                                     

 

 

 

 

 

NEDELNE KUSKY

   hra pre mladez

La Presse

Le Drapeau Rouge, 28/10/1987 , La Libre Belgique, 24-25/10/1987 ,Le Soir,27/10/1987

 

 

 

 

 

Tranches de dimanche  théâtre auteur 1987

La première version de cette pièce est intitulée

" Epiphanie "

 

 Résumé

 

Instantanés d'une vie de famille. Une famille d'aujourd'hui aux membres dispersés ; une famille où deux générations se confrontent et se cherchent. C'est un dimanche de réception pas comme les autres. En vue du mariage de leur fille, Irène et Emile, séparés depuis quinze ans, vont se retrouver. rencontre préventive, préparatoire en quelque sorte...

1/2

 

 

TitreTranches de dimanche

Éditeur : Actes Sud-Papiers

Collection : Théâtre

Année d'édition : 1987

ISBN : 2-86943-106-6

Nombre de pages : 53

 

 

 

 

 

Traduit en serbo-croate 

 

TitreParče Nedjelje

Traduit par : Osman Arnautovic

Éditeur : Copygraf

Année d'édition : 2000

ISBN9958-9593-3-X

Nombre de pages : 53

 

 

 

Traduit en roumain  

 

Titre :  Fragmente de duminica  (voir Joc de interior și alte piese )

 

 

 

 

©2013-2019  Jacques De  Decker

 

Traduit en serbo-croate