Webmaster login 
  • Facebook
©2013-2020 Jacques De Decker 

Molly Bloom

d’après le chapitre 18 de Ulysse de James Joyce

Monique Dorsel parle de Molly Bloom - Monique Dorsel - Edmond Morrel
00:00 / 00:00
  • Saison :  1971-1972

  • Molly Bloom

  • Auteur : James Joyce

  • Adaptation théâtrale   : Jacques De Decker, Monique Dorsel

  • Première :  le 8 février 1972 Palais des Beaux-Arts, Bruxelles - Belgique  collaboration avec : Rideau de Bruxelles

  • Création : Théâtre-Poème, Bruxelles - Belgique

  • Mise en scène : Jacques De Decker

  • Interprétation : Monique Dorsel

  • Illustration musicale : Léo Küpper

A la fin du roman Ulysse, la parole est attribuée à Molly Bloom, la femme de Léopold Bloom, le personnage central. Molly Bloom nous dévoile l’essence de l’âme féminine en nous évoquant ses passions, ses frustrations, ses rêves et ses fantasmes les plus intimes. Elle revisite son corps, sa vie, son être tout entier. Le monologue devient battement de cœur, passion pure, et nous transporte dans un véritable voyage à travers le flux de conscience de cette femme touchante.

Un chapitre final qui demeure l'une des tentatives les plus abouties d'un écrivain à comprendre l'âme féminine. A sa publication en 1922, l'ouvrage fait scandale et connaît la censure.

Dans ses « attendus » pleins d’humour, Jacques De Decker a dit d’elle : « Elle a élu un jour domicile dans un texte et s’est lancée dans l’entreprise de son incarnation... Rien ne l’a jamais arrêtée dans cette aventure, ni l’opacité des poètes, ni leur immersion totale dans l’écriture. Elle n’a jamais ciblé un public, trop convaincue que la bonne parole peut être servie partout, et que l’esprit souffle où il veut. Cela l’a amenée à transformer une banale maison bruxelloise en quartier général de la poésie dont les amoureux de la littérature se passent l’adresse comme un mot de passe ».

Les Larmes de Monique Dorsel : JDD

La Mise à la Scène  / Les Cahiers du Théâtre-Poème