Webmaster login 
  • Facebook
©2013-2020 Jacques De Decker 

Lulu

Manuscrit en ligne

                 " Lulu "

  • Saison : 1996-1997

  • Lulu

  • Auteur :  Frank Wedekind

  • AdaptationJacques De Decker

  • Première : le 30 janvier 1997 Le Vaudeville, Bruxelles - Belgique

  • Création : Théâtre en Liberté

  • Mise en scène : Daniel Scahaise

  • Interprétation :  Philippe Allard (Hugenberg), Pedro Cabanas (Ferdinand, un groupier), Jean-Henri Compère (Dr Goll, Rodrigo Quast, Jack), Jaoued Deggouj (le dompteur, Puntschu, Rachid), Daniel Dejean (le chanteur, Heilmann), Sophie d'Hondt (Henriette, Anna), Stéphane Ledune (Alwa), Roxane de Limelette (Bianetta Gazil), Bernard Marbaix (Dr Schön, Dr Hilti), Gisèle Oudart (Comtesse Geschwitz), Georges Pirlet (Schigolch), Anne Romain (Lulu), Laurent Tisseyre (Prince Escerny, Wermer, Mr Humidei), Philippe Vincent (Schwarz, Marquis Casti-piani),

  • Décor : Daniel Scahaise

     

  Lulu  Frank Wedekind  théâtre adaptation  1997

                                                                                                         

 

Adaptation française de Jacques De Decker 

Titre : Lulu - suivi de La Boîte de Pandore Frank Wedekind

Éditeur : Le Cri

Année d'édition : 1997

Isbn : 2-87106-181-5

Nombre de pages : 248

Illustration de la couverture :

Photographie de Michel Theunissen

 

 

1/2

Avant-dire

Extrait

Une adaptation en plusieurs temps

 

Edward Bond, l'auteur de Saved et de Bingo, décrit ainsi le choc que produisit sur lui la lecture de cette pièce qui fut longtemps occultée par sa mise en scène à l'écran (ah, le film de Pbast avec Louise Brooks!) et l'opéra qu'en tira Alban Berg:

<<J'étais en train de lire la première pièce moderne.  Plus moderne que Woyzzeck parce qu'elle n'avait pas besoin de romantisme de Büchner pour combiner les souffrances des personnages avec une explication de la souffrance des gens.  Plus moderne qu'Ibsen parce qu'elle ne cherche pas la signification dans un idéalisme vide-Jack l'éventreur est fou mais c'est un réaliste. Plus moderne que Tchekhov dont les pièces ne transcendent jamais beaucoup une vision petite-bourgeoise de l'avenir-Wedekind, lui, montre l'avenir. ...

 

Lire la suite....

couverture