Lettres de mon auto nouvelle  1990

                                                                                                              Peugeot 605 SV 3.0

 

Comment s'éprouve un coup de foudre ? Comment se vit une aventure ? Comment se tisse une complicité ? Thème largement exploré par la littérature. Oui mais quand est-il si la fugue amoureuse en question unis passionnément un écrivain et une voiture ? Et si c'est elle qui fait sa conquête et l'enlève à son sérail ?

Cette expérience singulière est survenue à Jacques De Decker le jour où il a caressé du regard une Peugeot répondant au doux nom de code de 605 SV 3.0. Très vite il a manifesté tous les symptômes de l'émoi amoureux. Il a cherché à mieux la connaitre. Un séjour à deux dans le Sud de la France lui fourni le prétexte idéale. Il ne lui restait plus qu'à vaincre son trouble en décrivant les sentiments que sa belle lui inspirait.

De cette rencontre inédite, de ces affinités électives sont nés des dialogues, des notes, des situations, des poèmes. La force des mots s'est nouée à l'évidence des choses et l'éloge jailli sous la plume de l'écrivain est bien la preuve vivante qu'une voiture peut encore être un objet de séduction. Voici donc un genre nouveau en littérature : le banc d'essai poétique considéré comme un des Beaux-Arts.  

Titre Lettres de mon auto

Éditeur : Peugeot Talbot Belgique

Année d'édition : 1990

Nombre de pages : 40

 

 

 

 

 

1/2

Traduit en néerlandais

 

Titre Brieven uit mijn auto

Traduit du français : Ernst van Altena

Éditeur : Peugeot Talbot Belgique

Année d'édition : 1990

Nombre de pages : 40

 

 

 

 

 

1/2

 

©2013-2019  Jacques De  Decker

 

Couverture