La Brosse à relire essai 1999

        

Littérature belge d'aujourd'hui   La Brosse à relire

               réédition augmentée de nouveaux textes

                                          & postface de Hubert Roland

En septembre 2015

40 ans de critique littéraire belge dans un seul Espace Nord ? À découvrir au début du mois de septembre dans toutes les bonnes librairies. "Littérature belge d'aujourd'hui", de Jacques De Decker, un itinéraire autant qu'un guide.

 

TitreLa Brosse à relire

Éditeur : Luce Wilquin

Année d'édition : 1999

ISBN : 2-88253-133-8

Nombre de pages : 239

Illustration de la couverture :

Roland Breucker

 

 

 

  • Wix Facebook page

Traduit en roumain  

 

TitreCartea cărților  Belgiene. Literatura Belgiană de azi

Traduit par : Petruța Spănu

Éditeur : Fides

Collection : Litteratus n° 8

Année d'édition : 2001

ISBN973-9384-61-7

Nombre de pages : 222

 

 

Avant-dire

Jacques De Decker

 

 

Cet ouvrage est la suite logique des «Septentrionaux – Les années critiques» publié en 1991. Jacques De Decker nous livre ici sa vision de la littérature belge de langue française des années 1980 et 1990, à travers un large choix d’articles et d’entretiens publiés dans divers suppléments et revues culturelles. Les écrivains concernés sont les suivants: Alain Berenboom, Jean Claude Bologne, Jacques Cels, William Cliff, Gaston Compère, Jacques Crickillon, François Emmanuel, Jacqueline Harpman, Philippe Jones, Michel Lambert, Claire Lejeune, Jean-Louis Lippert, Pierre Mertens, Amélie Nothomb, Jean-Luc Outers, Patrick Roegiers, Dominique Rolin, Bernard Tirtiaux, Jean-Philippe Toussaint, Guy Vaes, Jean-Pierre Verheggen, Liliane Wouters.

Les années 70 étaient celles d'un essor ; les années 80 et 90, celles d'un déploiement. Les lettres belges ont fait feu des quatre fers. Des auteurs ont poursuivi sur leur lancée comme Cliff, Compère, Crickillon, Lejeune, Mertens, Rolin, Verheggen ou Wouters. D'autres se sont trouvé un nouveau souffle comme Harpman, Jones ou Vaes. Et surtout, plein de nouveaux talents se sont révélés, et non des moindres : Berenboom, Bologne, Cels, Emmanuel, Lambert, Lippert, Nothomb, Outers, Roegiers, Tirtiaux, Toussaint. Les voici saisis dans le surgissement même de leurs livres, et parfois interrogés à bout portant, selon la méthode de De Decker, qui sait ce que lire et écouter veulent dire...

INTERNET EN PARLE : 

 

Par Persée, le 29 octobre 2001 (La Louvière)

 

Le chercheur d'or

Il faut à un « critiqueur » une sacrée dose d'inconscience pour se hasarder à rendre compte d'un recueil de. critiques dont l'auteur est un professionnel patenté. Voilà le peintre du dimanche qui se permet de commenter Picasso, me direz-vous.
Eh bien, tant pis pour mon humilité : elle s’en remettra. Bon, il faut que je vous raconte : je viens d'interrompre la lecture d’une brique passionnante par un coup d’œil  butineur sur « la Brosse à Relire » de Jacques De Decker. Et me voici déjà au bout de ce florilège, ivre de parfums, avec le sentiment de m’être gorgé de miel et d’en vouloir encore. « Du fond de la pivoine / l'abeille s'arrache / à contrecœur », aurait dit Bashô.
Jacques De Decker lit une Œuvre comme l’orpailleur tamise. Il sait que, parmi les cailloux que les bons auteurs dispersent sur la route pour brouiller les pistes, il se trouve toujours une pépite : le gène et l'aboutissement du livre. Cette pépite, il met, comme on dit « le doigt dessus », la frotte d'un coup de manche (ou de brosse à reluire) et la fait briller au soleil pour mieux nous la donner à voir. Puis il la rejette au torrent.
Cet exercice demande du métier, exige l'amour du livre et, envers les auteurs visités, une clairvoyance non dénuée de tendresse. JDD donne à voir juste ce qu'il faut pour donner à lire. Et quand il aborde un livre que nous avons lu, le sentiment parfois nous vient d’être passés à côté de la montre en or, au point de nous remettre à parcourir des pages trop distraitement lues. La « brosse à relire », c’est sans doute cela.
Le style allie l'intelligence bienveillante à la limpidité, en une sorte de « ligne claire » qui démêle avec doigté l’écheveau des démarches littéraires analysées, parfois troubles, complexes ou sinueuses. Vingt-deux auteurs belges sont ainsi, sinon percés à jour, du moins mis en lumière : Berenboom, Bologne, Cels, Cliff, Compère, Crickillon, Emmanuel, Harpman, Jones, Lambert, Lejeune, Lippert, Mertens, Nothomb, Outers, Roegiers, Rolin, Tirtiaux, Toussaint, Vaes, Verheggen, Wouters (chiche que vous ne retrouverez pas leurs prénoms !)
Une bible pour les critiqueurs : de quoi se donner du cœur à l’ouvrage. Oh, non ! Nous ne risquerons pas d’en rester muets : tel celui des copistes, le démon des critiqueurs les tirera toujours par la langue.

 

Babbeltafel autour de " Littérature belge d'aujourd'hui La Brosse à relire " à la Librairie-Galerie Chapitre XII  Ixelles

                                                                                                                                                               Le mardi 29 septembre 2015

 

 

©2013-2019  Jacques De  Decker

 

Librairie-Galerie Chapitre XII