Webmaster login 
  • Facebook
©2013-2020 Jacques De Decker 

HOMMAGE A Philippe Roberts-Jones 

Il était le plus distingué d'entre nous.

L'épée qui repose là en témoigne.

Cet objet associé à lui illustre la finesse, l'acuité, le fléau de balance qui, pour moi, le symbolise.

Il avait su, entre la folie et la raison, la visibilité et le mystère, la solitude et la société maintenir, avec une maîtrise qui le caractérisait en tout, les équilibres.

Grands mots, dira-t-on, eh bien oui, il avait le sens de la grandeur dont la force nous manque tant aujourd'hui.

Il quitte ce monde en grand péril, mais il nous laisse tous ses messages et ils sont d'une rare richesse.

L'œuvre de Philippe, cette œuvre qui fut amplement l'écho et la révélation de celles des autres, mais aussi le récit, par la prose et la poésie, par la poésie d'abord, d'une exploration singulière de notre condition est là, devant nous, achevée, gigantesque, comme une offrande à ses semblables, d'une incroyable générosité.

Et enfin, et d'abord, pour les privilégiés que nous sommes d'avoir pu le côtoyer, il y a son sourire, ses yeux brillants, acérés encore une fois, mais doux et amitieux.

Il vivait dans un cercle d'affection dont la réduction, au fil du temps, nous l'éprouvions avec lui, l'affectait profondément.

Nous voilà, toi surtout chère Françoise, à présent apparemment privés de lui.

Mais il est peu d'êtres qui aient su, comme lui, nier l'inéluctable et se préparer à demeurer, parmi nous, un grand vivant.

                                                             Jacques De Decker

 

Philippe Roberts-Jones s’en est allé ce 9 août…

 

Membre de la Classe des Arts/Histoire et critique de l’Académie royale de Belgique. Est aussi secrétaire perpétuel honoraire de cette même académie. Historien de l’art, poète et prosateur. Docteur en Philosophie et Lettres de l’Université libre de Bruxelles, professeur émérite de cette université. Conservateur en chef des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (1961-1984). Titulaire de nombreux prix dont le grand prix du rayonnement français de l’Académie Française (1980), le grand prix de poésie de l’Académie Française (1985) ainsi que le prix du Festival International Lucian Blaga (2006). Auteur de nombreux ouvrages sur la peinture, la caricature ainsi que des monographies d’artistes, publie également des recueils de poésie, des nouvelles, des œuvres littéraires et des essais.©Koregos

 

Biographie & bibliographie plus complètes : Site ARLLFB

 

 

Quelques articles critiques concernant Philippe Roberts-Jones parus dans Le Soir sous la plume de Jacques De Decker